Hyperviseur

fusion

En informatique, c’est une plate-forme de virtualisation qui permet à plusieurs systèmes d'exploitation de travailler sur une machine physique commune. Il existe deux types d’hyperviseurs :

Type 1 ou natif, logiciel qui s'exécute directement sur une plateforme matérielle ; cette plateforme est alors considérée comme outil de contrôle de système d'exploitation. Exemples d'hyperviseurs récents : Xen, Oracle VM, ESX Server, TRANGO, Hyper-V... Les machines virtuelles qui transforment un noyau Linux complet en hyperviseur, sont également considérées comme hyperviseurs de type 1.

Type 2, logiciel qui s'exécute à l'intérieur d'un autre système d'exploitation ou système d'exploitation invité. Les Systèmes d'Exploitation invités n'ont pas conscience d'être virtualisés, ils n'ont pas besoin d'être adapté. Exemples VMware Server, VMware Workstation, VMware Fusion, QEMU, les produits Microsoft Virtual PC et VirtualServer…